Unité romande de médecine forensique (URMF)

Présentation de l'unité Prestations de l'unité FAQ
 

Les formations offertes par l'URMF :

  • Un enseignement prégradué de médecine légale est dispensé aux étudiants et stagiaires de la Faculté de biologie et médecine de Lausanne, de la Faculté de médecine de Genève, des Facultés de droit de Lausanne et Genève, de l'école des sciences criminelles de Lausanne, des écoles de police des deux cantons (par ex. l'académie de police de Savatan, l'institut suisse de police à Neuchâtel) ainsi qu'à la police militaire helvétique.
  • Des cours de médecine légale sont aussi proposés dans le cadre de l'enseignement  postgradué aux médecins urgentistes, aux ambulanciers, aux magistrats et magistrates de l'Ecole romande de la magistrature pénale.
  • Une formation continue de médecine légale est assurée aux médecins urgentistes, aux ambulanciers, aux magistrats de l'école romande de la magistrature pénale, aux juges, aux agents de détention et au personnel pénitentiaire ainsi qu'au clergé.
  • Des cours de formation sont proposés en collaboration avec le CICR sur la thématique de la prise en charge des personnes décédées dans les catastrophes et les conflits armés. Ces cours sont organisés au centre Ecogia à Genève.

Concept de formation post-graduée des médecins assistants/internes du CURML :

  • Un règlement de formation interne a été établi pour assurer une formation optimale aux assistants (équivalent d'internes) travaillant dans notre Centre. Le concept est basé sur le programme de formation post-graduée de la SSML du 1er juillet 2002. La formation comprend une partie théorique, une partie pratique ainsi qu'une activité de recherche. Les assistants peuvent également participer à l'enseignement (document - version du 28 mars 2012).

Titre de spécialiste FMH en Médecine Légale :

  • Le titre de spécialiste FMH en médecine légale est attribué après avoir suivi une formation post-graduée, conformément à la règlementation pour la formation postgraduée de la FMH et de l'ISFM, et réussi l'examen de spécialiste. Des renseignements peuvent être obtenus auprès du Dr Marc Bollmann, spécialiste FMH en médecine légale et Président de la Commission d'examen SSML.

Les principaux axes de recherche de l'URMF :

  • Mort subite d'origine cardiaque
  • Imagerie forensique
  • Chimie clinique post-mortem
  • Anthropologie forensique
  • Violence contre le cou
  • Maltraitance des personnes âgées
  • Homicides et suicides

La médecine légale est une discipline en pleine évolution qui fait appel aux techniques les plus récentes, son évolution est résumée dans un article paru en 2008 rédigé par le prof. P. Mangin.

L’angiographie postmortem ouvre de nouvelles possibilités d’investigation du système vasculaire jusqu’alors impossibles avec une autopsie conventionnelle. Un article paru en 2008 dans la Revue médicale suisse détaille la problématique de l'imagerie appliquée au domaine forensique.

Depuis quelques années, le terme d’autopsie moléculaire est apparu dans la littérature scientifique. Il se réfère aux analyses génétiques effectuées sur du matériel biologique prélevé en post mortem et ayant pour objectif de mettre en évidence des mutations défavorables affectant la physiologie humaine. Un article paru dans la Revue médicale suisse présente les grandes lignes de cette thématique. L'article détaille la problématique de la mort subite cardiaque.

L'utilisation des scanners en médecine légale est résumée dans le N°37 - mars 2011 du mensuel des manipulateurs radio.

Le site de formation anglais "forensic medicine for medical students" présente de manière détaillée les différents aspects de la médecine légale et des disciplines qui lui sont associées. D'autres informations peuvent être trouvées sur le site "Tout savoir sur les sciences forensiques".

Quelques publications récentes de l'UMF :

 

Estimation du poids du coeur

Une petite calculatrice a été conçue pour estimer le poids du cœur (référence à venir). Le calculateur a été développé en PHP/HTML5 afin d'être compatible avec la plupart des navigateurs Web récents et avec la majorité des smartphones et tablettes.

Dessin: Kajan